«

»

Les grands moments du Camp des maîtres 1991-2030

Les grands moments du Camp des maîtres 1991-2030par Paul Junique, Verdun, de retour du futur

Directement tirées de mes carnets d’entraînement, les annotations qui suivent résument mes Camps des maîtres au fil des ans.

  • 1991: première expérience. Timide, j’ai passé la soirée dans un coin, un verre à la main.
  • 1992: Moins timide, j’ai passé la soirée dans un coin, un verre plein, vide, plein, vide, plein, vide, plein, vide en main.
  • 1993: démonstration stupéfiante de méringué par Michel Bédard.
  • 1994: j’ai vu Fred sans bière à la main pendant 38 secondes.
  • 1995: nuit difficile… Dans le couloir: pas capable de retrouver mon numéro de chambre.
  • 1996: nuit difficile… J’ai trouvé la chambre (j’avais tatoué son numéro sur ma main). C’est le lit que je n’ai pas trouvé.
  • 1997: Gaëtan Beaulieu m’a encore doublé. Sur le chemin des toilettes cette fois…
  • 1998: soirée catastrophique. On a essayé le vin sans alcool.
  • 1999: j’ai eu l’honneur de servir personnellement un verre à notre président, monsieur Léon Simard. J’ai été impressionné par l’équilibre du personnage.
  • 2000: de l’eau chaude pour tous.
  • 2001: la gang de Joliette bat le record absolu de bouteilles vidées (l’équipe de Rimouski pas loin derrière).
  • 2002: stupéfaction le dimanche matin. Il reste deux bouteilles de vin.
  • 2003: réveil vraiment pénible. J’ai bu un verre de vin Fischer.
  • 2004: gros succès de mon T-shirt Rossignol. J’ai failli me le faire dérober par une maîtresse éméchée.
  • 2005: Jacques Fecteau n’est pas derrière le bar avec Gilbert et votre serviteur.
  • 2006: retour à la normale: Jacques est de nouveau derrière le bar.
  • 2007: les farts équitables (même glisse pour tous les skieurs) sont adoptés par le CA pour les courses du Circuit des maîtres.
  • 2008: parade de mode pour le nouveau costume (jambes courtes, pas de manche). Martin est sublime.
  • 2009: Louis Bel… Nous a quitté. Reconverti dans le bingo de compétition. Louis laisse dans nos rangs un trou difficile à combler.
  • 2010: c’est mon premier Camp «sec» (je vous rassure: «sec» est pris dans le sens de «pas de neige» et non «pas d’alcool»).
  • 2011: je me baigne dans la piscine extérieure lors du beach party qui clôture le Camp.
  • 2012: Roland Michaud rajeunit.
  • 2013: j’inaugure la nouvelle piste «La palmeraie». J’ai l’impression que ça se réchauffe.
  • 2014: une nouvelle catégorie de maîtres voit le jour: M14.
  • 2015: pour montrer aux maîtres 1 comment c’était la neige, j’ai préparé des beaux cristaux en carton.
  • 2016: pour célébrer les dix ans d’utilisation des farts équitables, le CA crée la première Coupe Roland-Michaud équitable. On arrive tous ensemble. Un véritable succès. Et quelle économie en médailles d’argent et de bronze!
  • 2017: la gang de Joliette, évadée du foyer Chez Ti-Vieux pour célébrer le Camp, nous a fait une démonstration de danse en ligne en marchettes.
  • 2018: les ateliers d’équilibre de Léon sont supprimés et remplacés par des ateliers sur «l’incontinence et la double poussée».
  • 2019: un absent de marque: Roland Michaud. Il est en Italie. Le pape a besoin de lui.
  • 2020: j’ai utilisé les services de Nez Rouge pour rejoindre ma chambre.
  • 2021: pour ma première présence à l’assemble annuelle, j’ai voté pour que les frais d’abonnement d’un maître deviennent inversement proportionnels au nombre de courses du Circuit des maîtres auxquelles il participe.
  • 2022: le personnel de la Forêt Montmorency organise un tournoi de golf. Le Camp s’est donc déroulé dans l’aile de gériatrie d’un hôpital bien connu.
  • 2023: Nez Rouge a utilisé mes services pour retrouver deux maîtres égarés.

Décembre 2006

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>