«

»

Plaidoyer pour les skis à roulettes

 

Il est reconnu que des qualités physiologiques exceptionnelles sont requises pour la performance en ski de fond. Que faire lorsque ces atouts semblent inaccessibles au commun des mortels ? La meilleure façon de s’améliorer consiste à développer des habiletés techniques. Les aspects aérobiques et musculaires seront toujours à surveiller. De même que la souplesse. Cependant, votre plaisir au ski de fond croîtra rapidement avec l’amélioration de votre technique. C’est là qu’entre en jeu l’utilisation des skis à roulettes.

Cet  équipement, autrefois  réservé à l’élite, est maintenant accessible au public. Plusieurs modèles sont disponibles. Les meilleurs skis à roulettes possèdent trois roues, une en avant et deux en arrière. Les roues sont libres, c’est-à-dire sans système de blocage (« ratchet »). C’est le meilleur moyen pour corriger vos défauts techniques et renforcer vos habiletés motrices.

Afin de bien  exploiter  cet  équipement, vous aurez besoin d’un endroit sécuritaire, tel un terrain de stationnement ou une piste cyclable. Un pavé de bonne qualité améliorera votre plaisir et celui des roues. La vitesse doit simuler celle obtenue sur la neige. La poussée des bras doit être transmise efficacement  à vos bâtons, d’où  l’importance de pointes à toute épreuve. Il en existe présentement sur le marché qui sauront combler vos attentes. Vous pourrez exécuter tous les pas de patin ainsi que la double poussée si souvent utilisée en style classique. Une protection adéquate ainsi qu’un minimum de prudence seront nécessaires.

Le ski  à roulettes  représente  une  excellente façon de développer l’équilibre tellement importante en ski de fond.

Ceux qui me connaissent le savent, les pas de patin j’en mange. Avec les skis à roulettes, j’appréhende l’indigestion…

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>