«

»

Parlons technologie

Parlons technologie
par Paul Junique

Si comme tous les maîtres, vous attendez avec impatience le compte-rendu du Salon du ski du dernier Camp des maîtres, sortez vos lunettes et lisez ce qui suit. Quoi de neuf cette saison ?

• Un nouvel importateur, chez Atomic ;
• Un nouveau vendeur, chez Madshus ;
• Un manuel technique de qualité, en français, chez Rossignol ;
• Un nouveau traceur de piste, chez Gillette : le Track II ;
• Un ski anti-recul avec base en tapis, chez Fischer.

Ces bases en tapis sont appelées à révolutionner le ski de fond. Je vous communique, en avant-première, les dernières recherches concernant l’utilisation de différents types de tapis sur ces nouvelles bases :

• Tapis de douche : pour pistes mouillées et humides ;
• Tapis sauve-pantalon : pour pistes sales et chargées en calcium ;
• Tapis de sol : pour skieurs pratiquant le camping d’hiver ;
• Tapis volant : pour conditions rapides ;
• Tapis vert : pour skieurs compulsifs ;
• Tapis rouge : pour conditions chaudes et pour skis utilisés dans les cérémonies d’ouverture ;
• Tapis oriental : les poils peuvent prendre différentes orientations ;
• Tapis roulant : pour skieurs peu sportifs et pas en forme ;
• Tapis persan : pour pistes abrasives ;
• Tapis brosse : plus besoin de brosser de telles bases puisqu’elles brossent elles-mêmes la neige et améliorent ainsi la glisse ;
• Tapis mur-à-mur : pour ceux qui ne veulent plus «glider» ;
• Tapis synthétique : basé sur le principe des cristaux qui grandissent lorsqu’ils sont placés dans une solution saline sursaturée, ces bases sont garnies de poils qui grandissent en fonction des conditions de la piste.

Cependant, je déconseille fortement d’utiliser de telles bases anti-recul. Imaginez-vous sur une ligne de départ, tête baissée, bâtons solidement plantés, un petit mouvement de va-et-vient déplaçant vos skis d’avant en arrière. Et bien, cette attitude de professionnel est impossible à imiter avec des skis anti-recul qui ne permettent plus de recul !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>