«

Masters 2018

Les championnats mondiaux de ski de fond des Maîtres ont accueilli à Minneapolis, du 19 au 26 janvier 2018, près de 800 athlètes provenant de 25 pays. Les 5 maîtres du club Primeau Isolation m’avaient admis comme 6e membre du voyage. Il y avait une bonne délégation d’athlètes provenant du club Primeau Isolation de Québec, de Skimau de la Mauricie, de Skimco de Montréal et moi-même, seul représentant de l’Estrie (club Orford). Près d’une vingtaine de Québécois faisaient partie de la délégation canadienne de 91 athlètes, dont 24 femmes surtout de l’Ouest canadien. Comme les championnats mondiaux se tenaient tout près du Canada, les épreuves servaient aussi de championnats canadiens des Maîtres. Les athlètes étaient groupés par catégorie de 5 ans d’âge, à partir de 30 ans, autant les hommes que les femmes, classique ou patin. (ex. 30 à 34 ans homme classique groupe 1….)

Le niveau de compétitivité etait très élevé au niveau mondial. Tous nos honneurs à Sonia Magnan (Skimau) qui a décroché 2 médailles de bronze et 1 d’argent; à Bruce Macneil (Skimco) avec sa médaille de bronze et d’argent; à André Gauvin (Primeau Isolation) et Benjamin Du Hays pour leur médaille de bronze. Sauf Benjamin, tous étaient en classique. De plus, au relais par pays, honneurs à Gabriel Babin, Bruce Macneil, Luc Tremblay et Michel Labrie pour leur médaille d’or. Honneurs aussi pour leurs médailles de bronze au relais à Martin Massicotte et Benjamin chez les 40-44 ans ainsi qu’à André Gauvin chez les 60-64 ans.

Pour les championnats canadiens, les mêmes courses étaient utilisées. Les Québécois furent très nombreux à décrocher 3 médailles d’or ou d’argent. Voici la plupart des récipiendaires :

AMSFQ

TABLEAU DES MÉDAILLÉS QUÉBÉCOIS DU CHAMPIONNAT CANADIEN

70  –  74  ans Jean  Dufresne 3  X  OR  (3  méd.  OR)
65  –  69  ans Normand  Mireault 3  X  OR
65  –  69  ans François  Thériault 3  X  Argent
65  –  69  ans  patin Réjean  Charbonneau 3  X  Argent
65  –  69  ans  patin Junior  Martin 1  X  Bronze
60  –  64  ans André  Gauvin 3  X  OR
60  –  64  ans  patin Jean-Marc  Poulin 1  X  Argent,  1  X  Bronze
55  –  59  ans Michel  Labrie 2  X  OR
50  –  54  ans Martin  Massicote 1  X  OR,  2  X  Argent
45  –  49  ans Bruce  Macneil 3  X  OR
45  –  49  ans Gabriel  Babin 1  X  OR,  1  X  Argent
45  –  49  ans  patin Luc  Tremblay 1  X  OR,  1  X  Argent
40  –  44  ans Sonia  Magnan 3  X  OR
40  –  44  ans Benjamin  du  Hays 3  X  OR
35  –  39  ans  patin Patrick  Merrett 2  X  OR

Note : il y a peut-être d’autres médaillés québécois que j’ignore…

Je suis très satisfait de mes 3 médailles d’or canadiennes. En toute humilité, il manquait un peu de compétition canadienne dans mon groupe 09. Mon objectif était de battre Broadhead de Craftsbury, Vermont, qui était venu m’arracher la médaille d’or à Orford il y a quelques années. Aussi, j’avais bien noté le numéro de Rees, ce Canadien de Canmore, qui m’a toujours devancé dans les compétitions, spécialement l’an dernier aux championnats canadiens à Charlo. Il m’avait dépassé, ainsi que Jean-Yves Babin, à mi-parcours. Jean-Yves, mon mentor, c’était pour toi ce petit moment d’allégresse!

SURPRISES, surprises, surprises, surprises…… D’abord, la première surprise fut de voir que le site du golf Wirth n’était pas prêt pour nos entraînements et fartage. Nous nous faisions déménager d’un endroit à l’autre pour finalement aboutir dans une shed où le courant manquait constamment. Puis, la remise des sacs d’accréditation a été retardée deux fois de plus de 24 h. Quelques voyages au Hyatt du centre-ville pour rien. REUHHH! La deuxième surprise fut de voir le peu de neige à Minneapolis. Impossible de compétitionner sur la neige naturelle. Il y avait heureusement la piste de 6,5 km enneigée artificiellement qui nous a servi pour l’entraînement et pour les deux premières courses. Je me croyais à la Boréale de la Forêt Montmorency en novembre. Heureusement la neige nous est tombée abruptement et la dernière longue distance (30 ou 45 km) s’est faite sur le parcours officiel du 15 km. Que nous étions heureux! Enfin de la belle neige et un parcours vraiment ardu pour un championnat des Maîtres. TOUT À COUP, un train est apparu dans notre piste. Fallait toute une organisation pour négliger cet aspect, que le train local pouvait passer n’importe quand et empêcher les skieurs de circuler. Pas d’accidents heureusement, mais notre circuit fut changé au pif sans avis. Pour être sûr de ne pas être disqualifié, certains coureurs, dont moi, ont fait un 10 km supplémentaire. J’en ai bavé, et j’étais hors d’état de nuire à l’arrivée. Il y a eu aussi une mauvaise surprise, létale celle-là. Un Russe dans la jeune cinquantaine est décédé pendant la dernière compétition. Andrea, no 5063. Recueillement imposé ici, c’était un sportif tout comme nous.

Nous pouvons trouver qu’il y avait des manques organisationnels, mais les Américains ont livré la marchandise finalement.

Je suis tout à fait satisfait d’avoir fait ces championnats mondiaux. Bien sûr, il ne fallait pas négliger le fait que c’était en plein milieu de janvier alors que le ski venait de commencer dans mon patelin. Par-dessus tout, j’ai adoré côtoyer de près mes amis de Québec qui ont pu m’aider dans le fartage. Ils auraient tous aimer me donner un peu de leur vitesse, mais que voulez-vous, ce n’est pas transférable en quelques jours.

Merci François, merci Norm, Merci André.

J’ai bien aimé aussi côtoyer les autres athlètes du Québec et du reste du Canada.


François Thériault et Normand Mireault


Jean Dufresne, maître 09, dossard 9038 jeanskieur@hotmail.com


Jean Dufresne et le directeur canadien Bruce Legrow

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>