«

»

Mea culpa

Mea culpa par Paul Junique

Une furieuse envie de pipi, ça peut surprendre tous les Maîtres. La mienne est arrivée quelques minutes avant le départ du 40 km de Saint-Félicien en mars 2004. En courant, je fonce vers les toilettes, tout en descendant les fermetures éclair de ma veste et de mon gilet. Pour gagner du temps, je commence même à relever le haut de mon habit de ski, à baisser mon collant, à relever mon chandail, à baisser mon bas de Lifa et à relever mon haut de Lifa*.

Je suis prêt, j’ouvre la porte des toilettes et je glisse mon pouce gauche (je suis gaucher), écarté des autres doigts, entre ma bedaine et mes petites culottes (d’un beau bleu Lifa avec le devant blindé gris pour éviter les coups de froid). Je descends mes bobettes et je commence à uriner… dans la poubelle.

Ça m’a pris dix secondes pour réaliser (c’est long). Honteux et désemparé, je me suis rapidement enfermé dans une toilette pour terminer mon pipi. Personne ne m’a vu.

C’est pas fini, on continue la lecture. Après la course, apprenant qu’il y a des douches dans les toilettes, je décide de me laver avant de repartir. Je retourne donc à la toilette et, surprise… la poubelle n’est plus là. En fait elle est dans… la toilette des femmes. Eh oui, j’ai pissé dans la poubelle de la toilette des femmes. Mille excuses.

Salut Gaëtan

*La séquence que je viens de décrire peut sembler compliquée, mais relisez la attentivement et vous verrez qu’elle suit l’ordre chronologique du déshabillage d’un Maître avant d’aller à la toilette.

Janvier 2005



Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>