«

»

Bref rappel historique sur les maîtres en ski de fond au Canada

Bref rappel historique sur les maîtres en ski de fond au Canada par Jean-Yves Desrosiers

Les notes suivantes sont tirées des archives de Jean-Yves Desrosiers. Elles ne prétendent aucunement recouvrir tous les faits et les événements survenus depuis le début de cette aventure en 1980.

•     En septembre 1980, William D. (Bill) Gairdner et Jan D. Hansen créaient l’Association canadienne des maîtres en ski de fond, la première qui a pris naissance à travers le monde. Bill Gairdner en devint le premier président et Jan Hansen, le premier vice-président et premier directeur pour la division du Québec. C’était un résultat des échanges qui avaient commencé au cours des mois précédents, notamment à l’occasion de la rencontre internationale qui s’était tenue à Morin Heights dont on parle ci-après.

•     L’événement déclencheur fut une compétition internationale de vétérans organisée par Jan D. Hansen au Club Viking à Morin Heights (nord de Montréal) à l’hiver 1980. Devant l’intérêt des participants qui étaient âgés de 30 ans et plus, il fut proposé que de telles compétitions reviennent sur une base régulière et qu’une structure soit créée pour s’occuper des skieurs et des skieuses de 30 ans et plus.

•     La compétition de Morin Heights fut suivie, à partir de 1982, d’une compétition annuelle internationale connue d’abord sous le nom de Championnat mondial des maîtres en ski de fond, devenu ensuite Coupe du monde des maîtres en ski de fond, suite aux demandes soumises par la Fédération internationale de ski.

•     Voici quelques dates et endroits de ces championnats au cours des années suivantes :

  • 1982          Uppsala (Suède)
  • 1983          Télémark (Wisconsin, USA)
  • 1984          Holmenkollen (Norvège)
  • 1985          Hirshau (Allemagne de l’Ouest)
  • 1986          Lake Placid (New York)
  • 1987          Kuusamo (Finlande)
  • 1988          Seefeld (Autriche)
  • 1989          Mont Sainte-Anne (Québec)
  • 1990          Ostersund (Suède)
  • 1991          Toblach (Italie)

•     Lors de la tenue de la compétition internationale à Uppsala en 1982, s’engagèrent des discussions entre les représentants des pays participants en vue de créer une Association mondiale des maîtres en ski de fond et de faire la promotion du ski de fond chez les 30 ans et plus. Cela prit forme rapidement et l’Association fut mise en place par Bill Gairdner et Jan Hansen qui en devinrent alors respectivement les premiers président et vice-président.

•     À partir de 1985, l’Association mondiale des maîtres en ski de fond et la Fédération internationale de ski entamèrent des discussions qui ont finalement conduit à l’affiliation de la première avec la FIS. Puis, dans chaque pays, selon des modalités variables, les associations nationales s’affilièrent avec les associations de ski de leur pays respectif. Ceci conduisit notamment à une harmonisation de la réglementation relative à la tenue des compétitions.

•     Les associations nationales et l’Association mondiale des maîtres en ski de fond étaient déjà au travail pour développer leur membership, mais aussi pour organiser des compétitions et d’autres activités, donnant lieu à des compétitions spécifiques pour les maîtres dans certains pays, notamment au Canada.

•     De son côté, l’Association canadienne des maîtres en ski de fond mit sur pied des divisions dans plusieurs provinces canadiennes dont le Québec.

•     À partir de septembre 1980, la division du Québec fut sous la responsabilité de Jan D. Hansen qui en fut le premier directeur et promoteur. Impliqué activement dans le Club Viking et dans les compétitions provinciales, ce Norvégien parvint à recruter un premier noyau de maîtres.

•     Ce fut ensuite Jean-Yves Desrosiers qui prit sa relève à partir de 1983 et cela jusqu’à 1989, en même temps qu’il était impliqué dans d’autres activités et organisations du ski de fond, notamment dans la région de Québec.

•     Dès 1983, Jean-Yves Desrosiers et Lucien Maheu (du Club Ookpik) mirent sur pied un comité régional (région 03) des maîtres en ski de fond avec l’espoir que le modèle ainsi développé serait introduit ailleurs dans les régions de la province.

•     Le comité des maîtres de la région 03 devint rapidement le plus important au Québec et au Canada, le recrutement ayant donné des résultats fort positifs (jusqu’à environ 300 membres). Par son nombre de membres et d’activités, et par son dynamisme, le comité devint le véritable leader des maîtres au Québec et au Canada. Bien que la division du Québec permit de recruter des membres dans plusieurs autres régions, elle ne parvint pas à créer des comités régionaux, tout au moins jusqu’à 1990 avec des personnes aussi impliquées que dans la région de Québec. Toutefois, dans certaines des régions actives, il se trouva heureusement des maîtres qui apportèrent une contribution importante au développement des maîtres en ski de fond au Québec.

•     La division du Québec et le comité des maîtres de la région 03 s’occupèrent, à partir de 1983, de l’organisation des compétitions régionales et provinciales et même de la tenue au Québec du Championnat canadien des maîtres. Ils aidèrent aussi les maîtres qui souhaitaient participer tant au Championnat canadien hors Québec et à la Coupe du monde des maîtres en ski de fond tenue à chaque année dans un pays différent.

•     C’est la division du Québec et le comité des maîtres de la région 03 qui initièrent, négocièrent et montèrent le dossier de la Coupe du monde des maîtres en ski de fond qui se tint au mont Sainte-Anne en 1989. Il est bon de savoir que c’était la seconde fois que Québec obtenait cet événement puisque Jean-Yves Desrosiers l’avait aussi obtenu pour 1986, de nouveau à l’unanimité des pays membres de l’Association  mondiale des maîtres en ski de fond. Il le retira à Québec pour l’année 1986 par suite des difficultés faites par la Fédération québécoise de ski face à la tenue de cet événement. C’est à cette occasion-là que Lake Placid fut désigné comme site d’accueil pour 1986.

•     À partir de 1989, la division du Québec fut prise en charge par Alois Voitchovsky et le développement du mouvement des maîtres en ski de fond se continua sans arrêt depuis ce temps.

 

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>